Publié par

Quelle désinfection des surfaces à l’heure des pandémies ? #COVID19

désinfection coronavirus covid19

A l’époque des pandémies, comment désinfecter ?

Que ce soit dans le domaine médical et hospitalier, l’industrie pharmaceutique ou l’industrie agroalimentaire, pour éviter les infections par les micro-organismes : bactéries, champignons et levures ainsi que par les virus, il faut être vigilant.

Diagnostiquer les surfaces à désinfecter

Il faut tout d’abord diagnostiquer les surfaces : sols et plans de travail et les objets à désinfecter.

Pour cela des tests doivent être réalisés. Le MICROTEST B est un test particulièrement adapté au contrôle de la stérilité des surfaces car les géloses contiennent un composant qui neutralise les traces de désinfectant qui peuvent être présentes sur les surfaces à analyser. L’usage répétitif d’un désinfectant peut créer des micro-organismes résistants au désinfectant. Un désinfectant mal employé (concentration trop faible, temps de contact trop court) tue les micro-organismes les plus sensibles, mais permet la survie des micro-organismes les plus résistants. La surface est alors envahie par des micro-organismes ayant un niveau de résistance supérieur à la population de départ. Pour éliminer cette nouvelle population, il faudra utiliser une concentration de désinfectant supérieure à celle de premier traitement.

Désinfecter

Le désinfectant doit être appliqué sur une surface ayant été préalablement nettoyée, afin que la substance active ne soit pas captée par les salissures mais entièrement dirigée contre les micro-organismes.Le désinfectant doit répondre à des normes garantissant une action spécifique contre les micro-organismes :

De plus, il est important de changer régulièrement de substance active, afin d’éliminer les souches ayant pu résister au produit précédent, mais encore sensibles au nouveau produit.

Pour le traitement, ne manquez pas de consulter la fiche consacrée à l’ORGANCIDE QC50