Questions fréquentes – FAQ

Carburant

Le colmatage d’un filtre peut provenir de l’accumulation de micro-organismes mais aussi de l’accumulation de particules solides minérales (sable) ou organiques. La seule solution pour différencier ces deux types de pollution est l’analyse microbiologique.

Category: Carburant

Lorsque des problèmes de moteur apparaissent : formation d’amas gélatineux colmatant le circuit d’alimentation ou grippant la pompe d’injection
OU
Préventivement à l’apparition de problèmes de moteur en utilisant un MICROTEST P pour déceler le début d’une contamination.

Category: Carburant

Généralement, non, car les essences contiennent des fractions légères qui sont toxiques vis à vis des micro-organismes à la différence des distillats moyens (gazole, kérosène et fuel oil domestique) qui, eux, sont enclins à des attaques microbiennes.

Category: Carburant

Désinfection

Pour être efficace, un gel doit contenir au minimum 60 % v/v d’alcool ou avoir été testé selon la norme NF EN 14476 qui atteste de son caractère virucide.  De plus, il doit porter la mention « biocide » ou « désinfectant » sur l’étiquette. Seuls les produits répondant à la règlementation biocide garantissent l’éradication des bactéries ou des virus.

La composition doit être la plus courte possible, 4 ingrédients idéalement. Trois types d’alcool sont à privilégier: éthanol, propranol et isopropranol.
Un bon gel hydro-alcoolique ne doit pas coller et s’évapore rapidement.
En outre, les gels faits maison sont à éviter car leur dosage est souvent imprécis.

Category: Désinfection

Selon la norme AFNOR, un désinfectant doit permettre d’obtenir une réduction d’un inoculum bactérien de 5 log., d’un inoculum de champignon de 4 log., d’un inoculum viral de 4 log. et d’un inoculum de spores de 5 log. Aussi et après désinfection, un objet peut-il être encore porteur de micro-organismes si l’inoculum de départ est élevé.

Category: Désinfection

Le nettoyage consiste avec de l’eau et du savon, ou du détergent, à enlever les impuretés. Ce processus peut tuer des bactéries, mais pas complètement.
La désinfection a pour but de tuer les microbes sur une surface à l’aide de produits chimiques. Il faut préalablement nettoyer avant de désinfecter.

Category: Désinfection

Il faut éviter les éponges ou de tremper le chiffon toujours dans le même seau d’eau sale. Il vaut mieux utiliser plusieurs linges jetables ou réutilisables, qui seront imbibés de solution désinfectante puis mis à laver ou jetés après avoir été utilisés.
Il vaut mieux éviter d’asperger la surface à nettoyer car cela peut provoquer des irritations au niveau respiratoire.

Category: Désinfection

Oui, il faut porter au moins des gants. Ceux-ci sont jetés de la désinfection, et la personne doit se laver les mains à l’eau . Si ce sont des gants réutilisables, ils doivent être marqués au nom de la personne, lavés après utilisation et séchés à l’envers.

Certains produits nécessitent un équipement supplémentaire, se référer à la notice. Notre gamme nécessite un équipement de travail et des lunettes  de protection.

Category: Désinfection

Oui, il vaut mieux nettoyer avant les surfaces, car même si elles ont l’air propres à l’oeil nu, il peut y avoir des salissures microscopiques qui empêcheraient le désinfectant d’agir.

Category: Désinfection

Microbiologie

Dans la phase hydrocarbure, le MICROTEST P pour détecter les bactéries aérobies, champignons et levures présents.
Dans la phase aqueuse, on utilise le MICROTEST A pour la détection des bactéries aérobies, champignons et levures et le MICROTEST SR pour la détection des bactéries anaérobies sulfatoréductrices

Category: Microbiologie

Restauration d'oeuvres d'art

Dans la plupart des cas, il vaut mieux utiliser la version alcoolique, afin d’éviter les problèmes liés à l’humidité.  Dé plus, l’alcool aide à la désinfection du tableau.

Cependant, l’œuvre d’art peut être endommagée par l’alcool. Dans ce cas, il vaut mieux prendre l’éconacide aqueux.

Load More