Dictionnaire de A à D

ALGUE :

Les algues sont dépourvues de tige, de racine, de feuille ou de fleur et sont capables de pratiquer la photosynthèse. Ce sont des végétaux vivant majoritairement dans un milieu aquatique.

BACTERICIDE :

Substance ayant la capacité de tuer des bactéries.

BACTÉRIE :

Micro-organisme formé d’une seule cellule, sans noyau, à structure très simple, considéré comme ni animal ni végétal.

BIOCARBURANT :

Un biocarburant est un carburant produit à partir de matériaux organiques non fossiles. Ces carburants sont plus sensibles aux micro-organismes que les carburants fossiles.

BIODÉGRADATION :

La biodégradation, est la décomposition de matières organiques par des micro-organismes comme les bactéries, les champignons ou les algues. Cette dégradation est souhaitée, contrairement à la biodétérioration.

BIODETERIORATION :

La biodétérioration peut être définie comme une modification non souhaitée des propriétés d’un matériau induite par la présence et l’activité d’organismes (macro et micro), et les procédés par lesquels ces organismes vivants altèrent ces propriétés et la valeur de ces matériaux.

La biodétérioration peut être:

  • esthétique (taches colorées et salissures)
  • physique et mécanique : altération des structures du fait des mouvements et la croissance des bactéries
  • chimique : soit en utilisant les composants de la structure comme source de carbone et de nutriments, soit en dégradant grâce à la production de molécules agressives par les micro-organismes.

BIOCIDE :

Le terme biocide est composé du préfixe « bio- » du grec ancien bios qui signifie la vie et du suffixe « -cide » du latin caedo qui exprime l’idée de tuer. Le règlement (UE) 528/2012 du 22 mai 2012 concernant la mise sur le marché et l’utilisation des produits biocides définit ceux-ci comme toute substance ou tout mélange qui est destiné à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre.

BIOFILM :

Il s’agit d’un ensemble multicellulaire de différents micro-organismes qui adhérent sur une surface et entre eux, tout en sécrétant une matrice protectrice et adhésive. L’exemple le plus connu est la plaque dentaire.

BIOMINÉRALISATION :

La biominéralisation consiste à utiliser la capacité de certains micro-organismes telluriques à fabriquer du carbonate de calcium à la surface de la pierre. Le biocalcin ainsi formé vient tapisser les microporosités superficielles de la pierre. Ce traitement réduit la pénétration des eaux sans modifier les échanges gazeux.

BIOSURFACTANT :

Les micro-organismes utilisent une variété de composés organiques comme source de carbone et d’énergie pour leur croissance. Quand la source de carbone est insoluble comme un hydrocarbure, les micro-organismes facilitent leur diffusion dans la cellule en produisant une variété de substances: les biosurfactants. Les biosurfactants sont des molécules complexes couvrant un large domaine de produits chimiques incluant les peptides, les acides gras, les phospholipides, les glycolipides, les antibiotiques, les lipopeptides, etc.

CARBUREACTEUR :

On rencontre essentiellement trois sortes de carburéacteurs:

Le carburéacteur utilisé par l’aviation civile internationale est de type kérosène Jet A1. Les militaires utilisent ce carburant mais additivé d’un anti-glace.

Les marines militaires utilisent un kérosène à haut point d’éclair, plus lourd que le Jet A1, sur leurs navires pour les aéronefs embarqués afin de le stocker sans danger dans les soutes.

Le carburéacteur à large coupe, avec un point initial de distillation très bas obtenu par mélange de naphta et de kérosène, réservé presque exclusivement à des applications militaires.

DISTILLATS MOYENS :

Les distillats moyens sont issus de la distillation atmosphérique du pétrole brut. Les distillats moyens comprennent le kérosène, le gazole et le fioul domestique.

Voir aussi notre article  « Valeurs limite des spécifications des différents distillats moyens »

Fractions de distillationTempérature d’ébullition (t)FormuleUtilisation
Gaz
t < 20°CCH4, C2H6, C3H8, C4H10Mêmes composés que gaz naturel
Essence
20°C < t < 150°CCoupe C5 – C10Essence ordinaire
Fractions légères : éther de pétrole
Fractions lourdes : solvants
Distillats moyens :
Kérosène ou pétrole lampant
180°C < t < 230°CCoupe C11 – C12Carburants des moteurs à réaction
Distillats moyens :
Gazole
230°C < t < 300°CCoupe C13 – C17Carburants des moteurs diesel et chauffage
Distillats moyens :
Fioul domestique
300°C < t < 400°CCoupe C18 – C25Chauffage
Lubrifiants
400°C < t < 500°CCoupe C26 – C38Lubrification, craquage →fractions plus légères
Fuel lourd
t >500°CMazout (chauffage), craquage catalytique→ fractions plus légères
Asphaltes
Pavage, revêtements….