Comprendre la biodétérioration

Comprendre la biodétérioration

France Organo-Chimique : notre expertise à votre service

L’invasion des micro-organismes sur un matériau conduit à deux phénomènes: soit la biodétérioration qui n’est pas voulue, qui diminue la valeur d’un bien; soit la biodégradation qui est plutôt une dégradation volontaire.

La biodétérioration est la capacité, pour des substances et des matériaux, d’être dégradés par l’activité enzymatique des micro-organismes. Si le processus est complet, la conversion aboutit à la production de molécules simples telles que l’eau, le gaz carbonique et le méthane. La biodétérioration fait partie du cycle naturel de la vie sur terre, centré sur le cycle du carbone, comme le montre ce schéma ci-dessous.

Les déchets organiques issus des activités humaines, peuvent être éliminés selon le processus de biodégradation.

Biodétérioration des matériaux et biodégradation des déchets

Chaque déchet organique a son propre temps de biodégradation, par exemple le bois se dégrade plus lentement que la cellulose. Pour se dégrader, un produit a besoin d’être en contact avec des micro-organismes et d’être dans des conditions favorables: dans un environnement chaud et humide les processus est plus rapide que dans un environnement sec et froid.

Domaines touchés par la biodégradation

  • Compostage: permet d’obtenir un compost mûr (fertilisant)
  • Digestion anaérobie: les matières organiques sont chargées dans un digesteur en l’absence d’oxygène. Elles sont brassées tout en chauffant, ce qui permet de produire du biogaz composé principalement de méthane.
  • Les plastiques biodégradables

Domaines touchés par la biodétérioration

De nombreux domaines industriels sont touchés par la biodétérioration, notamment dans:

Il existe bien d’autres matériaux sujets à la biodétérioration :

  • les cuirs,
  • les eaux récréatives
  • les dispersions de polymères
  • les matières plastiques
  • la pâte à papier
  • les textiles…